Ernestine

-- Bonjour, Ernestine. -- Bonjour, Docteur. Entrez ! Je vous montre le chemin...Voici des années que, chaque lundi, la vieille dame guide le docteur Stevens jusqu’au salon où, sur la cheminée, trône le portrait de feu “Monsieur Ernestine”. Dessous, une plaquette de cuivre porte gravement ces mots : MORT POUR LA PATRIE. Un képi coiffe le…

Proust

-Où rangez-vous Proust, lançai-je au tenancier de l’épicerie de nuit. Étincelle dans l’œil jusqu’alors hagard du vieillard répandu derrière son comptoir. -Jeune homme, Proust est rangé aux oubliettes, ici, vous n’en trouverez point. Sachez que la littérature dont je me nourrissais m’a affamé. Je fus libraire, aujourd’hui je remplis des panses et lamine des pancréas…

Le cosmos de l’imaginaire

Enfant, il admirait constamment les étoiles se demandant si la vie existait aussi ailleurs et dans ce cas, comment les Autres vivaient. Y avait-il aussi des enfants de son âge regardant les étoiles en pensant à lui? À quoi ressemblaient-ils? Comment parlaient-ils? Sur quel type de planète vivaient-ils? Après tout, si lui existait sur cette planète, tout…

Le réveil

Laisse-moi tranquille, Soleil. Laisse-moi tranquille ! Ne me regarde pas. Ne t’infiltre pas sous mes paupières. Laisse-moi au chaud dans mon duvet. Tu es plus fort que moi, tu triches, tu te marres. Je le sais, je le sens, je le vois. Regarde-toi ! Tout ce qui est, nait sous ta lumière. Sans toi, je n’existerais pas.…

La carte soleil

Pour agrémenter un samedi soir de l’année 1978, avec ses quatre petits-enfants, pendant que ses « jeunes » étaient allés danser le disco à la brasserie du coin, ma grand-mère nous avait installés, mes cousins et moi, devant une gigantesque boîte remplie à ras bord de photographies en noir et blanc. Elle nous offrait, en quelque sorte,…

La pièce à trou

A une époque déjà lointaine, vivait dans le village d’une grand-tante, qui m’a relaté l’anecdote lorsque j’étais petit, un meunier, dont le fils cadet souffrait d’une santé fragile et d’un léger retard mental. Le franc d’alors représentait bien plus que l’unité monétaire actuelle. Il était de petite taille mais frappé dans un alliage noble. La…

Les chiens ne font pas des chats

Il trottine sous le soleil couchant, dans l’ombre des grands bâtiments du centre-ville ; encore une belle journée d’août, une de celle où l’on prend son temps le matin à flâner au petit déjeuner ; à lire les nouvelles locales du journal, déposé plus tôt par le service abonnement dans la boîte aux lettres. Et si la chance…

La conquête des omniscients

Je suis un omniscient – un être doté de la capacité d’être partout, en même temps, et de tout savoir. Cela vous donne peut-être une vague idée de ma large supériorité sur vous autres, êtres humains. Je m’adresse à vous en tant que narrateur, à travers cette personne aux capacités intellectuelles peu développées que vous…

Quand j’étais grand

La maison mitoyenne du corps de ferme familial était en toute fin de construction à ma naissance. 1984. Comme le titre du roman de Georges Orwell. J’ai toujours été amusé par ce double anniversaire. Une année de plus pour moi, c’était un nouveau pas vers la fin du crédit de la maison. Quand je soufflerai…