Montagne de solitude

Lorsque j’ouvris les yeux seul au pied de cette montagne, je sentis m’envahir une vague de mélancolie. Sorte de mélodie amère d’un moment éphémère, d’un moment hors du temps, d’un souvenir oublié. Loin au-delà de l’horizon s’étendait la majesté et toute l’immensité dont ce monde est capable. Au moment où j'en pris conscience, un vertige…