AVIS D’ENLEVEMENT…AVIS DE RECHERCHE : elle est portée disparue depuis l’année deux mil !

Cette conquérante de la vie, épicurienne, audacieuse, transformant tout en réussite, telle une fée, positive attitude affichée en grand : cheffe d’entreprise, danseuse, joueuse, cycliste, skieuse, skippeuse de voilier, motarde, amante sensuelle, pilier de famille sur plusieurs générations, n’a plus donné signe de vie depuis maintenant plus d’une vingtaine d’années ! Un récif, un écueil, une coulée à pic, un dévissage sur paroi en montagne, une descente aux abîmes, un naufrage spectaculaire ont eu raison de sa joie de vivre.

Une rencontre amoureuse, une mise en ménage avec l’objectif de fonder une famille et de mettre au monde un enfant de l’amour, l’a emportée dans ses rêves les plus fous, alors qu’elle avait décidé de faire un bébé toute seule ! Amoureuse elle a plié à tout, elle a tout donné jusqu’à s’épuiser, jusqu’à s’oublier, jusqu’à disparaître d’elle M’AIME. Tombée malade d’épuisement, de burnout en fibromyalgie, son projet d’être maman tomba lamentablement à l’eau. Une première date de mariage s’est vue annulée une semaine avant le passage devant Monsieur Le Maire, pour cause, d’absence de l’aimé parti conter fleurette ailleurs sur les conseils de son ex-femme ! L’amoureuse trahie s’en fut à l’hôpital pour une quinzaine de jours et à sa sortie sur un brancard, se retrouva seule dans sa maison avec son labrador Complice et des aides-soignantes à domicile : les membres proches de la famille étant partis en vacances.

Une lente descente aux enfers s’en suivi, une dépression magistrale, soignée par de bons médecins la gavant de médicaments en tout genre jusqu’à en déclencher une cirrhose du foie médicamenteuse. Le mariage eut lieu deux années plus tard, mais son cœur brisé accompagné d’une obésité galopante n’eut de cesse de la voir dépérir malgré les multiples projets, déménagements et réaménagements en toutes sortes.

La trahison, le manque de respect, l’égoïsme, l’absence de soutien de la famille parentale et maritale, la solitude : les actes de profits éhontés, des uns et des autres, ont eu raison de son épicurisme. Sa traversée du désert dure depuis plus de vingt ans. 

Plus de rêves, plus d’objectifs, une résignation totale l’accompagne jours et nuits car le repos du sommeil n’existe plus accompagné qu’il est d’une machine respiratoire. La cage thoracique atrophiée ne répond plus au besoin de respiration vitale naturelle. Le corps se compose d’un morceau de béton armé, les dents sont soutenues par une gouttière, les antidépresseurs à base de plantes, les vitamines bonne mine car l’appétit a disparu, les compléments alimentaires pour tenir debout envers et contre tout, représentent la passerelle de soutien à sa vie. Car la vie elle n’en a que cure ! Elle cherche et attend son heure de repos éternel. Rendez-vous pour une date inconnue ! 

MAIS OU EST-ELLE PASSEE lui demande une après-midi de soins de Messières fort douloureux, sa kinésithérapeute ? Électrochoc ! Mais oui où suis-je passée Je revisite les images du bonheur de ma vie d’antan de femme libre, juste, aimante de soi-M’AIME, légère, virevoltante.  

Une image de poupée russe apparaît. Je suis la toute petite dernière enfermée, atrophiée, anémiée, rachitique, cachée, inexistante, coupée de la lumière et de ses repères. Je dois la catapulter, l’exploser !

PAR CHANTAL ART-DY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s