Enfant, il admirait constamment les étoiles se demandant si la vie existait aussi ailleurs et dans ce cas, comment les Autres vivaient. Y avait-il aussi des enfants de son âge regardant les étoiles en pensant à lui? À quoi ressemblaient-ils? Comment parlaient-ils? Sur quel type de planète vivaient-ils? Après tout, si lui existait sur cette planète, tout comme six milliards d’autres personnes lui étant à la fois identiques et différentes, pourquoi cela ne serait-il pas le cas sur ces petits points lumineux qu’il pouvait cacher d’une main? 

Toute son enfance, il imagina les possibilités qu’offraient ces mondes lointains et pourtant inaccessibles en espérant pouvoir s’y rendre un jour.
Que ce soient des arbres grimpant jusqu’à l’espace, des planètes-océans, des hommes-poissons ou des dragons, des mondes gouvernés par des robots ou simplement d’autres Terres, son imagination lui permit de s’évader loin de son quotidien et surtout de rêver. 

Mais en grandissant, l’enfant devenu adulte se rendit compte que la vie pouvait être aussi douloureuse et cruelle qu’elle était joyeuse. La perte d’un proche, les maladies, la folie de certains humains, lui déchiraient le cœur comme un sourire pouvait le lui soigner… 

Alors il continua de rêver à ces mondes meilleurs, tout en les rendant un peu plus réalistes, afin de mieux comprendre la réalité de sa propre existence et non de celle qu’il s’inventait depuis tout petit. La main fébrile, il décida de coucher ses rêveries et ses émotions sur papier, lui faisant découvrir la force de l’alliance des mots et des idées bouillonnant dans son esprit depuis si longtemps. 

Il comprit que son imagination se nourrissait de ses expériences positives et négatives ainsi que du monde l’entourant. Cependant, l’inverse était tout aussi vrai. En écrivant, il pouvait faire réfléchir les gens, leur faire passer un message, leur faire ressentir des émotions, leur faire découvrir une autre façon de voir la vie. L’écriture lui ouvrait une porte sur l’infini des idées. 

Il ne pourrait jamais découvrir l’immensité de l’univers mais, grâce à son imaginaire, il pouvait voyager tout aussi loin en emportant avec lui des milliers d’autres personnes. 

Chaque écrit est en fait une petite étoile scintillante au lointain qui pourra faire rêver de nombreuses personnes comme l’enfant qu’on était et qu’on sera toujours. 

PAR NEOWYN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s